Vous êtes ici

Qualité

HAS

La Polyclinique Saint-Odilon, comme tous les établissements de santé, est contrôlée par la Haute Autorité de Santé (HAS).

Notre établissement prône une réelle intégration de la culture qualité au sein de nos équipes. La gestion de la qualité fait partie intégrante des missions des responsables de l'établissement, en collaboration avec les différents comités et vigilances au sein de la clinique.

Organisation de la démarche qualité – Gestion des risques

Qu’il s’agisse de la maîtrise du risque infectieux, de l’organisation et de la prise en charge du patient, des vigilances sanitaires, de la gestion de l’information, de la prévention…, la qualité et la gestion des risques sont des préoccupations constantes au sein de la Polyclinique Saint-Odilon.

La politique qualité - gestion des risques est définie et révisée régulièrement. Elle est déclinée dans un programme d’actions annuel qui fait l’objet de suivis et d’évaluations. Conformément aux évolutions réglementaires et dans le cadre de la certification, la Polyclinique Saint-Odilon s’est dotée d’une organisation qui a pour missions d’identifier, d’étudier et de prévenir des risques potentiels pour ses patients, ses professionnels et l’ensemble de l’établissement.

L’établissement met en oeuvre les moyens et les ressources nécessaires pour anticiper les risques et réduire les conséquences des incidents difficilement maîtrisables. La démarche qualité – gestion des risques repose sur des comités qui sont les garants de la continuité de la démarche :

Organigramme

  • La direction a pour missions d’impulser, de coordonner la démarche d’amélioration continue de la qualité.
  • La Conférence Médicale d’Etablissement (CME) définit conjointement avec la direction la politique en matière de gestion des risques et valide les orientations médicales de l’établissement.
  • L'équipe opérationnelle d'hygiène (EOH) définit la politique de maîtrise du risque infectieux, et organise les actions de surveillance et de prévention des infections nosocomiales.
  • Le Comité Qualité, Gestion des Risques et Vigilances (CQGRV) coordonne l’ensemble des dispositifs de gestion des risques après les avoir identifié et définit les priorités d’actions à mettre en oeuvre, puis évalue l’efficacité de ces dernières
  • Le Comité de Sécurité Transfusionnelle et d'Hémovigilance (CSTH) assure le bon usage des produits sanguins.
  • Le Comité qualité de la prise en charge du médicament (PECM) participe à la définition de la politique du médicament, sous l’égide de la Conférence Médicale d’Établissement (CME).
  • Le Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD) conduit les actions visant à mieux organiser la prise en charge de la douleur.
  • Le Comité de Liaison en Alimentation et Nutrition (CLAN) améliore la prise en charge nutritionnelle des malades et la qualité de l’ensemble de la prestation alimentation - Nutrition.
  • Les vigilances : surveillance attentive et soutenue d'activités liées au fonctionnement de l'établissement et à la prise en charge du patient.
    • L'identitovigilance : une identification fiable, cohérente et unique des patients,
    • L'hémovigilance : sécurité et la traçabilité de l'acte transfusionnel,
    • La pharmacovigilance : risques liés à l'utilisation des médicaments,
    • L'infectiovigilance : EOH
    • La matériovigilance : matériels médicaux,
    • La biovigilance : relative aux éléments et produits du corps humain utilisés à des fins thérapeutiques.

La Polyclinique Saint-Odilon, sa direction et l’ensemble des professionnels qui exercent sont sensibilisés à l’écoute des patients : l’écoute de vos inquiétudes, de vos appréhensions, de vos angoisses, de vos réclamations ou de vos plaintes. Pour cela, plusieurs outils sont à votre disposition :

L’analyse régulière de l’ensemble de ces données nous permet de déterminer et de mener les actions d’amélioration nécessaires pour garantir votre satisfaction à tous les niveaux de votre prise en charge.

CRU (Commission des Relations avec les Usagers)

Ses missions ?

Comment les plaintes adressées à la clinique sont-elles traitées ?

1. A la réception de la plainte ou de la réclamation, le Directeur répond dans les meilleurs délais et informe le plaignant de sa possibilité de saisir le médiateur (CRU) ou informe le plaignant qu’il procède directement à cette saisine. Le plaignant peut aussi saisir directement le médiateur de la CRU en déposant sa plainte ou réclamation à l’accueil à l’attention du :

2. Le médiateur rencontre le plaignant

3. Le médiateur adresse le compte-rendu de la rencontre au Président de la commission. Celui-ci fait suivre le compte-rendu aux membres de la commission et au plaignant.

Ses Membres

  • Les enquêtes de satisfaction téléphonique (E- satis)
  • L’écoute active de nos professionnels, sensibilisés à recueillir vos remarques concernant votre prise en charge
  • Les réclamations écrites, à adresser au directeur de l’établissement.
    • Veiller au respect des droits des usagers, Faciliter leurs démarches concernant leurs plaintes ou réclamations, les informer sur les voies de recours et de conciliation,
    • Contribuer à l’amélioration de la politique d’accueil et de prise en charge des patients et de leurs proches.
    • Médiateur médecin si la réclamation est d’ordre médical
    • Médiateur non médecin pour tous les autres domaines
    • Président : Madame SANIARD, Directeur de la Polyclinique Saint-Odilon · Médiateur médecin : Dr GROS, Président de la CME, chirurgien vasculaire
    • Médiateur non médecin : Madame BUSSY, Directrice des soins infirmiers
    • Représentants des usagers : Monsieur VALOIS et Madame KIEFFER.
Contenu modifié le 06/02/2017